19 Juil

Le rêve de Becky : rejoindre l’Europe. Un film de Sine Plambech

Becky - Du Nigeria a l'Europe
Le rêve de Becky : rejoindre l’Europe. Un film de Sine Plambech
.

“Becky’s journey” raconte le rêve d’une jeune Nigériane qui désire partir travailler en Europe. Un film de la Danoise Sine Plambech.

Becky est une jeune Nigériane de 26 ans qui ambitionne de partir en Europe pour devenir prostituée. La première fois, elle est arrêtée avec de faux documents à l’aéroport de son pays par les services d’immigration. Cette première tentative infructueuse la pousse à traverser le désert du Sahara pour rejoindre la Méditerranée et atteindre l’Italie.

Lire la suite

01 Mai

Le ventre de l’Atlantique, un roman de Fatou Diome sur l’immigration

fatou diome ventre atlantiqueLe ventre de l’Atlantique, un roman de Fatou Diome sur l’immigration

“Le ventre de l’Atlantique, est le premier roman de Fatou Diome, auteure sénégalaise, arrivée en France au début des années 1990. Il raconte les mirages de l’immigration et les déchirements entre Europe et Afrique que vit son personnage principal, Salie.

« Le ventre de l’Atlantique » est le premier roman de Fatou Diome, largement inspiré de sa propre histoire entre Sénégal et France.

Elle y parle d’exil, de déchirement du territoire natal où elle ne trouvait pas sa place, de la distance qui s’installe quand on part, de l’inéluctable changement qui a lieu chez les proches et de l’impossible retour en arrière, mais aussi d’une recherche personnelle de soi loin de son environnement familier.

Lire la suite

25 Avr

Mémoire et devenir des femmes migrantes

Paroles de migrantes

Mémoire et devenir des femmes migrantes

Interview de migrantes

Cinq étudiantes ont interviewées des femmes qui ont immigré en France

5 jeunes femmes, étudiantes de Sciences Po Paris sont allées à la rencontre de femmes qui ont quitté leur pays pour venir s’installer en France. Dans ce projet nommé “Odyssée moderne”, ce sont des femmes qui ont de bonnes carrières professionnelles ; une belle façon de rompre les idées reçues sur les migrantes non éduquées, soumises ou suivant leur époux, n’ayant que peu de choix sur leur vie. Ces portraits démontrent le contraire tout en prouvant bien que, choisie ou forcée, la migration n’est jamais quelque chose d’aisé. Être entre deux pays, être de deux pays, provoquent déracinement, instabilité et questionnement…

Consultez ————-> Une odyssée moderne, Mémoire et devenir des femmes migrantes

14 Avr

Migrantes et mobilisées

migrantes-mobilisees

Migrantes et mobilisées

“Migrantes et mobilisées”, dans des Cahiers du Genre, traite de l’engagement des femmes migrantes dans les mouvements sociaux en Europe et de leur invisibilité.

Dans l’invisibilisation des migrantes figure celle des luttes sociales menées par les femmes depuis plus de quarante ans. Elles se battent auprès des hommes, mais on ne parle pas d’elles ou si peu. C’est le sujet coordonné par Danièle Kergoat, Adelina Miranda et Nouria Ouali dans les Cahiers du Genre de 2011 intitulé « Migrantes et mobilisées ». Les auteurs montrent leur place dans des mouvements sociaux en Allemagne, en France, en Angleterre, en Belgique et aux Pays-Bas.

Lire la suite

31 Mar

Les badanti, de l’Europe de l’Est à l’Italie

Les badanti, de l'Europe de l'Eest à l'ItalieLes badanti, de l’Europe de l’Est à l’Italie

Des femmes de l’Europe de l’Est quittent leur pays pour prendre en charge des personnes âgées dépendantes en Italie. On les appelle les “badanti”.

Avec le vieillissement des populations et le travail des femmes en Europe s’est développé un travail d’auxiliaire de vie auprès des personnes âgées dépendantes souvent tenu par des immigrantes. C’est notamment le cas en Italie où les services publics souffrent de grandes lacunes dans ce domaine. En Italie, on appelle ces femmes : les « Badanti ».

Lire la suite

25 Mar

Une migration féminine au temps de Staline

Une Française, immigrante en URSS de 1937 à 1946

Une Française, immigrante en URSS de 1937 à 1946

Une migration de femme au temps de Staline

De la France à l’URSS, une migration de 1937 à 1946

Par amour, Annette accepte de s’installer en URSS en 1937 avec son époux soviétique. Une migration choisie par amour qui se transforme en privation de liberté de mouvement…

« Parlez-moi d’amour, une Française dans la terreur stalinienne », est l’histoire d’une femme, Anne-Marie Lotte, dit Annette. Originaire de Belle-île, elle est une jeune pianiste à Paris quand elle rencontre Rabbi, un sculpteur russe d’origine juive. Ils se marient en 1933 puis en 1937, face à la montée de l’antisémitisme en Europe, Rabbi propose à sa jeune épouse de partir vivre et de bâtir leur vie dans son pays.

Lire la suite

25 Jan

Chahdortt Djavann, une exilée engagée

Chahdortt Djavann

Chahdortt Djavann, une exilée engagée

L’exil, c’est le choix qu’a fait Chahdortt Djavann en 1991. Depuis elle écrit et s’exprime sur la réalité de son pays natal, l’Iran, de sa vie d’exilée, des difficultés de refaire sa vie. Une blessure à jamais ouverte.

Chahdortt Djavann est née en Iran en 1967. Son père est emprisonné par le shah après la révolution de 1979. Elle-même décide de choisir l’exil en 1991, d’abord en Turquie, puis en France en 1993.

« Comment peut-on être français » et « La dernière séance » parlent de femmes. Deux femmes qui fuient l’Iran et la condition insupportable d’être femme dans ce pays. Mais l’exil n’est pas chose facile non plus, surtout lorsque le passé ne veut pas disparaître…

Lire la suite

08 Avr

Soeurs et migrantes au 19ème siècle

soeurs et migrantes

“Les sœurs savantes”, histoire de deux migrantes à la fin du 19ème siècle

Soeurs et migrantes – Bronia et Marie rejoignent la France pour étudier alors que dans leur propre pays les universités leur sont interdites. Une migration et un combat de femmes.

Être femme et migrante, une composition qui n’a rien de récent. A la fin du 19ème siècle, deux femmes, deux sœurs, décident de quitter leur Pologne natale à tour de rôle. Ce sont Bronia et Maria Skłodowska. A cette époque, leur pays est occupé par les Russes et les universités sont interdites aux femmes. Elevées dans un milieu où l’éducation est essentielle mais sans le sou, Maria devient gouvernante pour financer les études de sa sœur aînée.

Lire la suite

23 Fév

La Cour de Babel

“La cour de Babel” de Julie Bertuccelli

« La cour de Babel », film documentaire de Julie Bertuccelli est un beau message de tolérance et de vivre ensemble entre les élèves, primo arrivants, d’une classe d’un collège de Paris.

Paris, XXème arrondissement, collège de la Grange-aux-belles. L’action se déroule dans une classe d’accueil. Vingt-quatre élèves de tous horizons s’y côtoient et vont passer un an ensemble. L’objectif pour tous est d’apprendre le français, cette nouvelle langue qui s’est imposée dans leur vie après leur installation dans le pays, et de s’insérer doucement dans le cursus classique de l’Éducation nationale.

Lire la suite

06 Jan

Les migrantes du sexe, les oubliées de l’état chilien

“Del Caribe a la última esperanza”, un documentaire de Michelle Carrère et Christian Carrère.

Les migrantes du sexe, les oubliées de l’état chilien

Le Chili est une terre qui a accueilli des milliers de migrants du 19 au 20ème siècle. Aujourd’hui, devant sa prospérité économique, le pays fait face à un nouvel afflux d’immigrants : + 160 % entre 2002 et 2012. Si, en août 2014, des migrants manifestaient pour une meilleure reconnaissance de leurs droits, il est un autre groupe dont on parle peu, celui des migrantes travailleuses du sexe dans la région méridionale du Chili.

C’est un peu plus haut que la Terre de feu, cet archipel partagé entre Argentine et Chili. La province se dénomme Magallanes, la ville principale, Punta Arenas. C’est une belle destination touristique pour certains, c’est un enfer pour d’autres, pour ces femmes migrantes qui viennent y échouer.

Lire la suite